désormais


désormais

désormais [ dezɔrmɛ ] adv.
XIIe; de dés-, 2. or « maintenant » et mais « plus »
À partir du moment actuel (s'emploie pour un comportement ou avec un attribut). dorénavant (cf. À l'avenir). Désormais je ne l'écouterai plus. Les portes seront désormais fermées après 17 h.

désormais adverbe (de la préposition dès, ancien français or, maintenant, et mais, plus) Marque le point de départ dans le temps ; dorénavant, à partir de maintenant, de ce moment : Les dernières difficultés sont résolues : vous avez désormais le champ libre.désormais (synonymes) adverbe (de la préposition dès, ancien français or, maintenant, et mais, plus) Marque le point de départ dans le temps ; dorénavant, à...
Synonymes :
- dorénavant

désormais
adv. à l'avenir, dès ce moment-ci, dorénavant. Désormais vous déjeunerez avec nous.

⇒DÉSORMAIS, adv.
[Marque la postériorité indéfinie par rapport à un point de référence indiqué dans le contexte, pour exprimer un comportement nouveau ou un état qui succède à un autre, et dont la fin n'est pas envisagée]
A.— [En relation avec le moment actuel de la parole] À l'avenir, à partir de ce moment-ci, du moment actuel. Synon. dorénavant, maintenant, à l'avenir; anton. auparavant, jusqu'ici, d'habitude.
1. [Avec un verbe au futur] De Vertpré,... Madame, quand désormais Pauline écrira des lettres, priez-la de les signer (DUMAS père, Mari Veuve, 1832, 19, p. 295). Je ne veux plus vous voir cette tignasse de bohémiens. Désormais vous aurez les cheveux tondus : c'est plus propre (H. BAZIN, Vipère, 1948, p. 49) :
1. — Te voici, Vercingétorix! Désormais ta noble stature va dominer notre forum. Tu contempleras d'un œil bienveillant nos travaux et nos luttes. Du haut de ton cheval, tu nous mèneras au bon combat.
ROMAINS, Les Copains, 1913, p. 259.
[ou avec des temps équivalant au futur] [Grand frère Félix] ne réfléchit point que si Poil de Carotte se dérobe désormais, une part des commissions reviendra de droit au frère aîné (RENARD, Poil carotte, 1894, p. 277) :
2. Mon Dieu, quand je m'approcherai de l'autel pour communier, faites que je discerne désormais les infinies perspectives cachées sous la petitesse et la proximité de l'hostie où vous vous dissimulez.
TEILHARD DE CHARDIN, Le Milieu divin, 1955, p. 154.
2. [Avec un verbe au présent, pour marquer la durée indéfinie] Et soyez convaincus que l'État, désormais, a les yeux fixés sur vous, qu'il vous encourage, qu'il vous protège (FLAUB., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 169) :
3. Il est certain que je maigris énormément depuis l'automne et ma mine doit être de plus en plus mauvaise car on m'épargne désormais toute réflexion sur ma santé.
BERNANOS, Journal d'un curé de campagne, 1936, p. 1055.
[ou un cont. suggérant, avec la même valeur, un moment présent] Une existence qui n'est plus qu'une préparation plus ou moins longue à une mort désormais inéluctable (PROUST, Temps retr., 1922, p. 1039).
B.— [Dans un récit, en relation avec un moment passé] Dans la suite, à partir de ce moment-là. Synon. dès lors; anton. jadis, auparavant, jusqu'alors.
1. [Avec un verbe au conditionnel ayant valeur de futur du passé] Je leur dis que ma décision était prise et que je n'en parlerais plus désormais que devant notaire (MAURIAC, Nœud vip., 1932, p. 260). Toutefois, elle s'abusait étrangement elle-même en croyant qu'elle pourrait désormais supporter la vie tranquille d'une fille au village (FRANCE, J. d'Arc, t. 2, 1908, p. 18) :
4. L'idée d'entrer en possession d'une vie à moi m'énivrait. Jusqu'alors, j'avais grandi en marge des adultes; désormais j'aurais mon cartable, mes livres, mes cahiers, mes tâches; ma semaine et mes journées se découperaient selon mes propres horaires; ...
BEAUVOIR, Mém. d'une jeune fille rangée, 1958, p. 25.
2. [Avec un verbe au passé]
a) [Pour souligner la durée indéfinie] Puis laissant tout tomber, indifférent, désormais, aux choses terrestres, il s'était mis à heurter doucement à la porte pâle (BLOY, Femme pauvre, 1897, p. 188).
5. — Je préfère que ce soit toi, Brasse-Bouillon, qui aille [sic] délivrer ton brillant second.
Cette simple phrase indiquait le changement de cap. On se tournait désormais contre moi, l'ennemi numéro un, contre qui toutes les armes allaient devenir bonnes.
H. BAZIN, Vipère au poing, 1948, p. 177.
Rem. Le verbe peut être suggéré par le cont. Pendant que Maurice écrivait ainsi à sa mère, Victoire, désormais Sophie (l'habitude lui était venue de l'appeler ainsi), était venue le rejoindre au Fayel (SAND, Hist. vie, t. 1, 1855, p. 57).
b) [Pour marquer le début d'une étape nouvelle] Je découvris un jour que j'étais brave, de cette façon, à un craquement en moi. Désormais je renonçai à la peur (GIRAUDOUX, Suzanne, 1921, p. 98).
6. Il y restait sans réapparaître jusqu'au dîner, où il ne mangeait pas. Mme Méridier, alors, changea d'attitude. Désormais autour d'elle, tout alla tellement bien, s'arrangea si heureusement, que sa voix n'eut jamais besoin d'être élevée d'un ton.
MALÈGUE, Augustin, t. 1, 1933, p. 108.
SYNT. Aller désormais + inf., devoir désormais + inf., il faut désormais + inf., appeler qqn désormais (untel), agir, vivre, appartenir, éviter désormais; désormais acquis, assuré, consacré, inévitable, inséparable, inutile, le seul; désormais et sans retour, et à jamais, et une fois pour toutes.
Rem. On rencontre ds la docum. désormais que, loc. conj., vx, rare. Maintenant que, dès lors que. Désormais que don Fernand était mort, ses soldats n'avaient plus qu'à opter entre deux partis (MÉRIMÉE, Don Pèdre Ier, 1848, p. 364).
Prononc. et Orth. :[]. Enq. :/, (D)/. Ds Ac. dep. 1694. FÉR. Crit. t. 1 1787 critique une forme ,,desormais, e muet``. Étymol. et Hist. 1130-40 des ore mais (Chanç. Guillelme, 931 ds T.-L., V, 858, 35). Dér. de dès prép.; or adv. et mais. Fréq. abs. littér. :5 048. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 5 735, b) 5 834; XXe s. : a) 6 523, b) 9 525. Bbg. BLUMENTHAL (P.). Zur kommunikativen Funktion von Adverbien und Umstandsbestimmungen im Französischen. Rom. Forsch. 1975, t. 87, n° 2, p. 322. — COHEN 1946, p. 60.

désormais [dezɔʀmɛ] adv.
ÉTYM. XIIe; de dès, or « maintenant », et mais « plus ».
1 À partir du moment actuel (s'emploie pour qualifier un comportement ou avec un attribut). Avenir (à l'avenir), dès (dès maintenant), dorénavant. || Désormais, je ne l'écouterai plus. || Soyons désormais plus prudents.
1 Ne songez désormais qu'à vos erreurs passées (…)
La Fontaine, Fables, XI, 8.
2 (…) c'est un mauvais métier. Désormais, j'y renonce (…)
Molière, l'Avare, III, 2.
3 Je ne vais désormais penser qu'à nous venger.
Racine, Mithridate, III, 3.
2 Dans la suite, à partir de ce moment-là (s'emploie en relation avec un moment passé). Dès (lors).
4 Félicité lui en fut reconnaissante comme d'un bienfait, et désormais la chérit avec un dévouement bestial et une vénération religieuse.
Flaubert, Trois contes, « Un cœur simple », III.
5 Désormais a une origine analogue (à dès lors), que révèle la forme archaïque dès ores mais (dès maintenant plus) : Sa vie est des or mes honteuse (Chrestien de Troyes, le Chevalier à la charrette). Les éléments sont soudés depuis longtemps : On portera le joug désormais sans se plaindre (Corneille, Cinna, 1578).
F. Brunot, la Pensée et la Langue, III, XI.
CONTR. Jusqu'à. — Jamais (plus).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Désormais — Studio album by Julie Doiron Released 2001 …   Wikipedia

  • désormais — DÉSORMAIS. adv. de temps. Dorénavant, depuis ce moment ci, à l avenir. Il est temps désormais. Je suis désormais trop vieux. Je ne sortirai plus désormais si tard …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • desormais — DESORMAIS. adv. de temps., Doresnavant, de ce moment cy à l avenir. Il est temps desormais. je suis desormais trop vieux. je ne sortiray plus desormais si tard …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Desormais — Ou Désormais. Originaire d un lieu dit les Ormais (bois d ormes). Nom surtout porté dans le département du Nord …   Noms de famille

  • desormais — Desormais, ou Des ores mais, Caeterum, Porro, De caetero …   Thresor de la langue françoyse

  • désormais — (dé zor mê) adv. de temps 1°   À partir de ce moment ci. •   Que reste t il désormais à faire ? On portera le joug désormais sans se plaindre, CORN. Cinna, V. 3. •   Je ne vais désormais penser qu à vous venger, RAC. Mithr. III, 3. •   Et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉSORMAIS — adv. de temps Dorénavant, à l avenir, dès ce moment ci. Je ne sortirai plus désormais si tard. Qui pourrait désormais se fier à lui ? Soyons désormais plus sages. Vous êtes désormais mon soutien …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉSORMAIS — adv. de temps Dorénavant, à l’avenir, dès ce moment ci. Je ne sortirai plus désormais si tard. Qui pourrait désormais se fier à lui? Soyons désormais plus prudents. Vous êtes désormais mon soutien …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • désormais — adv. dèzora (Saxel, SAX.146a34), (dai) yora <(dès) maintenant> (Albanais), dézormé (Annecy) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • rmais — désormais …   Dictionnaire des rimes


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.